MiniPanda, fille ou garçon ? La découverte.

Pour avoir un enfant, il faut avoir de la patience. Beaucoup de patience…

Et ça commence tôt, dès le moment même où l’on envisage cette grossesse. L’attente d’avoir la chance de voir ce + apparaître enfin sur le test.

L’attente de la confirmation que cette grossesse s’annonce bien et entendre son petit cœur pour la première fois.

Puis attendre de voir son ventre s’arrondir, sentir ses premiers petits coups, jusqu’à la découverte de sa petite bouille le jour de la rencontre tant attendue. Et une fois que bébé enfin là, il va encore en falloir de la patience avec ce petit bout, beaucoup de patience… Lire la suite

Et le Terrible Three, on en parle?

Terrible Three

 

Le Terrible Two, le Terrible Two… Ah ça on en parle. Beaucoup même. Que ce soit dans les magazines, sur les blogs, dans la vie de tous les jours, on nous prévient que cette phase de crises est une période charnière où l’enfant commence à affirmer son “MOI”.

Alors ouep, c’est top hein. L’enfant prend conscience qu’il est un être à part entière capable de faire des choix et de prendre ses propres décisions. Notre enfant grandit et comme toujours nous en sommes fiers même si cela veut dire que ce ne sera pas facile tous les jours.
Lire la suite

Les joies (ou pas) de la grossesse

Les joies de la grossesse. Cette jolie formule est souvent employée de manière plutôt ironique lorsque, une future maman (pour la première fois ou non) a le “malheur” de se plaindre de certains désagréments dû à son état.

Je dis malheur car pour beaucoup, on l’a choisi (la plupart du temps), on l’a voulu (aussi), on l’a attendu ce moment (parfois très looooooongtemps), on savait plus ou moins à quoi s’attendre donc on n’a pas le droit de faire autre chose que de se réjouir .
Lire la suite

J’ai eu peur et j’ai gueulé au lieu de la réconforter

Être mère est la plus belle chose du monde mais aussi la plus difficile à mes yeux. Enfanter dans l’absolu n’est pas difficile en soit , mais être une maman, LA maman que l’on voudrait être c’est ça qui est compliqué.

La société actuelle nous met une pression de fou (mais ça c’est pas nouveau) et ce dans tous les domaines. Depuis quelques années, le poids se pose particulièrement sur la parentalité. Les mentalités évoluent, les façons de faire aussi mais au lieu de nous tirer vers le haut cela bien souvent nous enfonce plus qu’autre chose. Au lieu de nous aider à nous améliorer, ce monde appuie là où ça fait mal, ou plutôt là où ON fait mal.

Et pourtant, nous n’avons pas besoin de ça, car franchement nous avons tendance à nous mettre assez la pression nous même pour être de bonnes mères. De meilleures mères. Cette pression que l’on s’auto-inflige dans l’espoir de nous améliorer, ne nous aide pas tant que ça en fait. Je pense même que moi, elle m’enfonce.

Et hier, j’ai craqué.

Lire la suite

Le doppler foetal: Se laisser bercer par le rythme des battements de son coeur

Depuis Mi-décembre ma vie tourne beaucoup autour de ma famille, mon petit nid et bien sûr MiniPanda qui grandit en moi.

Cette grossesse tant attendue est un véritable bonheur, et encore plus quand je vois l’enthousiasme de MllePanda et sa tendresse pour ce bébé du ventre de maman.

Il ne se passe pas un jour sans qu’elle ne demande à lui parler, à lui faire des câlins (parfois pendant des dizaines de minutes) , lui raconter des histoires, lui dire des Je t’aime. Elle me fait fondre cette petite princesse si attentionnée envers ce bébé qui n’est pas encore là (en espérant que ça continu comme ça une fois sa venue au monde ).
Lire la suite

Coup de coeur créatrice : Jalunomily créations quiet books

Il m’aura fallut 1 an (oui, oui tu as bien lu) avant d’arriver à avoir le courage de finir cet article. Non, pas qu’il soit “difficile” à écrire mais simplement qu’il me tenait tellement à coeur que j’avais toujours l’impression qu’il n’était pas assez bien.

Pourquoi? (alors que je publie souvent des articles perso pas forcément aboutis et un peu brouillon).

Simplement car dans cet article, je ne parlerai pas de moi mais d’une personne que j’adore et surtout dont j’adore le travail et que, j’ai peur, de ne pas arriver à transmettre mon ressenti sur ses créations.

Ce fût une des premières, si ce n’est la première créatrice que j’ai découverte quand j’ai ouvert ma page (comme quoi cette page m’a apporté beaucoup).

J’ai tout de suite craqué sur ses créations (que vous pouvez découvrir sur sa page Facebook : Jalunomily créations quiet books) avant d’avoir un véritable coup de coeur pour la personne qui se cache derrière:
Lire la suite

Une dose d’amour en plus

Et oui, voici encore un article qui va parler d’amour. C’est super original hein pour la saint Valentin.

Bah quoi, je suis une blogueuse donc je suis un peu l’atmosphère ambiante (non désolée je ne parlerai pas de Pandacraft dans cet article Lol).
Étant un peu en perte de régime en ce moment (pour ne pas dire en prise de poids) vis-à-vis du blog (merci la fatigue et Netflix), il me fallait bien un tel thème pour arriver à vous écrire…

En effet, vous avez dû le remarquer, je ne poste pas beaucoup en ce moment. Ni ici, ni même sur ma page Facebook… Je vous rassure je vous aime toujours. Je suis juste fatiguée.

Mais non, ce n’est pas vous qui m’épuise (même si le blogging est un réel travail, mais il ne faut pas oublier que à côté je bosse 41h15 par semaine, j’ai une fille de 3 ans, un chéri, une maison… Bon OK je n’ai plus de vie sociale mais quand même lol c’est fatigant tout ça…

Puis bon, il faut avouer que je n’ai peut être pas été hyper honnête avec vous. Et si vous me connaissez un peu vous devez vous douter que ne pas être 100% moi-même avec vous m’a pesé.
Alors en ce jour de l’amour (même si il n’y à pas de jour pour s’aimer), je me suis dit qu’il était tant d’arrêter de vous faire des cachotteries…
Lire la suite

Je n’en suis pas morte, mais à quel prix.

Dans l’ère de la parentalité positive, de l’éducation bienveillante, nous voyons et entendons beaucoup de choses différentes. Nous avons les pro vs les contre, les spécialistes vs les autres.

Chacun y va de son avis, de son point de vue. Chacun met en avant ses convictions et ses expériences. Et dans cette envie de bienveillance dans l’éducation des enfants certains en oublie la bienveillance envers le reste du monde.

Je conçois que l’on ai des avis et des façons de faire différentes. Que chacun puisse faire ses choix en accord avec soi et ses possibilités. Car oui, il ne faut pas oublier que parfois vouloir n’est pas pouvoir même si le proverbe “quand on veut, on peut” nous est souvent jeté à la figure.

Et pourtant, ce n’est pas toujours facile et j’en suis la preuve. Je suis pour l’éducation bienveillante. Je suis pour mettre en avant l’épanouissement des enfants et leur estime d’eux même. Et pour cause.
Lire la suite

Si j’avais su… Je serai aller dormir.

Entre mes 15 et mes 25ans, j’ai enchaîné les nuits blanches et les nuits de 3 ou 4h de sommeil (et sans ressembler à un Panda le lendemain, non, non je pétais même la forme hein!).

À cette époque, c’était un choix… Ouep, je sais, dit comme ça maintenant, ça fait très masochiste lol “Je faisais le choix de ne pas dormir”… Put*** mais ma petite, si tu savais ce que tu rates!!!!

J’avais une vie super animée. Ouep, ouep je te jure, je sortais tous les soirs ou presque. Mais bon, pas spécialement en boite de nuit (Night-Club/Discothèque) ou en big soirée/Teuf. Bien souvent on se faisait des soirées calées chez des potes devant des films ou à discuter de tout et de rien, des virées nocturnes sur la plage ou des soirées belote/rami avec une bonne bouteille avec les parents de mes amis (bon ok on était déjà vieux avant l’heure, mais franchement nous passions de super soirées lol).
Lire la suite

Bloguer, cette passion compliquée

Bloguer est devenu une réelle passion. Ce qui, au départ, était un simple projet aillant pour but de m’aider à m’évader de ce monde dans lequel je m’étais enfermée, a pris une ampleur dans ma vie que je n’aurai pas envisagé avant.

Pour être honnête, quand je me suis lancée, je ne pensais pas tenir un mois. J’ai souvent des envies fugaces dans lesquelles je m’investis à fond puis dont je me lasse ou qui sont balayées par d’autres envies. Mais là, voilà plus d’un an que je suis là, que je me livre à vous et put*** que ça fait toujours du bien.

Alors, ok, il y a des hauts et des bas, des moments de doute, de lassitude, de colère aussi envers cette blogosphère pas toujours jolie-jolie. Mais l’apport humain est tellement énorme que cela efface tous ces vilains à côté.
Lire la suite