L’arrivée de MiniPanda

Tout au long de la grossesse j’ai attendu ce moment, cette rencontre.

Je n’étais pas pressée que la grossesse se termine malgré les différents maux qui l’ont rythmé mais j’avais hâte de revivre ce moment si intense qui m’avait tant marqué pour MllePanda.

Les semaines ont été longues, entre nausées, fatigue, brûlures d’estomac, canicule et j’en passe.

Je n’ai pas aimé cette grossesse tant que ça contrairement à la première et plus le temps passait plus finalement j’appréhendais que cela ne se passe pas comme espéré pour l’accouchement non plus .

Entre un bébé looping qui passait de tête en siège encore tard et qui me faisait craindre la césarienne que je ne voulais surtout pas et ma hantise de tomber sur un personnel médical non réceptif à mes besoins (depuis mon écho du 2eme trimestre ici), l’accouchement commençait à m’inquiéter.

Après 10 jours de pré-travail non douloureux mais épuisant, je désespérais un peu que ce bébé pointe son nez. Mais au bout de 40 SA tout pile, voilà que sur les coups de 13h30 je ressens une première contraction pas vraiment douloureuse mais différentes de celles que j’ai eu jusque là. Rien d’alarmant mais je reste à l’affût… 7 minutes plus tard la même.

N’importe qui aurait dit “on a le temps” , mais je me connais.

J’appelle pour que l’on vienne garder MllePanda, et à 14h00 nous partons direction la maternité sans douleurs et sans que cela soit régulier. La maternité est à 5 minutes en voiture, on aurait pu attendre les recommandations habituelles (contractions douloureuses régulières toutes les 5 minutes voir moins pendant 1h bla bla bla), mais non.

Arrivés sur le parking de l’hôpital les contractions commencent à s’intensifier un peu, je fais des pauses quand elles arrivent car on est garé à l’opposé des urgences mais je le fais plus pour commencer à bien les gérer que parce qu’elles font mal.

On sonne à la maternité.

“Bonjour, vous venez pour ?

– J’ai des contractions qui commencent à être douloureuses et régulières (~5min), mais pour ma fille c’est aller très vite, de 3 à l’accouchement en moins de 3h00 donc j’ai préféré venir…

– D’accord, on va voir ça, par contre là c’est la galère. On n’a pas une salle de libre, on vous fait patienter le temps d’en libérer une et de la nettoyer.

– OK (de toute façon je n’ai pas vraiment le choix lol).

Me voilà dans le couloir devant la porte fermée des urgences de la mater… Je les entends s’activer mais là ça s’active ici aussi.

2 min entre chaque contraction, une douleur qui commence à se faire sentir. Bon franchement si c’est un faux travail et que mon col se modifie pas là, je pense que je vais mal le vivre lol. Je marche, m’accroupie pendant les contractions, je souffle, respire…

14h30 et des brouettes on vient enfin nous chercher, on m’installe en salle, pose le monitoring. Les contractions sont bien là, rapprochées mais gérables. On le laisse posé et on verra.

15h00 on m’ausculte. Je suis à 2 col long. Mais les contractions s’intensifient et se rapproche encore. On me garde !!!

PapaPanda va faire mes étiquettes d’hospitalisation.

Les contractions commencent à être vraiment douloureuses. La respiration OK, mais dans ses moments là pas toujours facile de se concentrer dessus.

16h30, j’ai mal. Mais j’arrive encore à rigoler avec la sage femme et je lui dis que j’espère que je ne douille pas pour rien et que ça travaille en bas. Elle me répond qu’elle ne s’inquiète pas pour ça, qu’elle est sûre que ça avance bien. Elle m’ausculte à nouveau, col effacé  6cm. Youhou 1h30 de 2 long à 6 effacé ça va je ne douille pas pour rien.

La sage femme me demande si je veux la péridurale… Non… Enfin je ne sais pas. Je ne la veux pas. Je ne la voulais pas pour MllePanda, mais quand je suis passée en salle à 3 on m’avait annoncé 6 à 8h de travail encore. Sauf que réveillée depuis plus de 36h, j’étais épuisée. J’ai craqué de peur d’être trop fatiguée le moment venu car j’avais encore du temps à devoir gérer. L’anesthésiste est occupé mais on avait le temps. Finalement pose de la péridurale et 10 min après, en 4 poussées MllePanda était là. La péri n’avait pas eu le temps de faire effet, et leur 8h c’était transformées en 2h30…

Donc j’avais dit pour MiniPanda, pas de péridurale. Mais putain j’ai mal quand même, et surtout je n’ai pas de répits entre les contractions…

Mais ça va aller vite, je peux gérer. Oui mais non…. Rhaaaa je ne sais pas!

Elle nous laisse 15minutes seuls le temps de réfléchir. Oui, non  Oui, non. PapaPanda est mal de me voir souffrir comme ça … Bon je la prends.

L’anesthésiste est dispo et juste à côté. Il arrive, se prépare…. Je perds les eaux. Heuuuu ça compromet la péridurale car déjà que c’est rapide, là ça risque de s’accélérer. Mais il est prêt, alors on tente. Je m’assoie, fais le dos rond. A chaque contraction, je sens le liquide couler, la pose de la péridurale me force à me concentrer, à respirer, à gérer… Mais ça commence à pousser.

La péridurale est posée et il commence à m’injecter une première petite dose de test (ce n’est pas une auto gérée)… Ça pousse.

Je sens le liquide froid dans mon dos mais je sens surtout la douleur.

Pas de mauvaise réaction à la dose test, alors il commence à injecter la première dose de produit.

Ça pousse !!!

Je suis à complète et la tête est là.

La sage femme s’installe. Je douille toujours car oui la péri apparemment c’est magique mais progressif et pour le moment le produit ne fait pas effet.

Une contraction est là. Je prends mon souffle, et pousse de toutes mes forces. C’est passé pour la MllePanda , ça passera pour MiniPanda et plus vite ça sera fait plus vite je serai libérée de la douleur.

Je pousse… J’ai mal mais c’est pour la bonne cause. J’ai envie de crier mais non je garde mes forces pour la poussée. Plus d’air, mais la contraction est toujours là je sens la tête sortir je ne dois rien lâcher. Je reprends mon souffle et recommence de suite…

“- Ne poussez plus il est là… Vous voulez finir de le sortir ?”

Sans même répondre (ou peut être si je ne sais plus vraiment), je me suis redressée un peu, j’ai tendu mes bras, ai attrapé ce petit être et tout en l’amenant vers moi je l’ai senti finir de sortir.

17h58, ce 24 août 2018, il était là, posé sur moi, tout rose, tout propre. 3h00 de vrai travail, 2 poussées et 3,470kg et 53cm de bonheur et d’amour…

Ce Mini est parfait, tout doux, tout beau.

A peine sorti il pleure…  Malgré qu’il soit sur moi en peau à peau il pleure. 5 minutes, 10 minutes…

La sage femme dit “il a peut être faim !” je tente de le mettre au sein et ce goulu se jette dessus. Bon ok c’est ça, il avait faim lol.

1h de tétée,  3h de peau à peau non stop… 3h de pur bonheur d’avoir ce petit être, mon bébé, contre moi. Enfin.

J’ai eu mal, et je suis fatiguée mais je me sens tellement bien (libéréeeeee, délivréeeeee).

Malgré le fait que j’ai craqué et pris la péridurale une fois de plus pour rien lol, ce fut un accouchement parfait. Très douloureux certes car rapide, mais entouré de mon homme et d’un personnel attentionné et à l’écoute de mes besoins. Un accouchement presque naturel (vu que la péridurale ne faisait pas encore vraiment effet), et où j’ai pu accueillir moi même ce MiniPanda tant attendu (on me l’avait proposé pour MllePanda mais je tremblais tellement que j’avais eu peur de le lâcher alors j’avais préféré refuser).

La grossesse ne fut pas simple, ni aussi idyllique qu’espéré mais l’accouchement fut encore plus beau que ce que j’avais imaginé. Et le plus beau des cadeaux est là. Notre 2ème merveille.

Le début de notre nouvelle vie à 4 commence maintenant..

6 réflexions sur “L’arrivée de MiniPanda

  1. Ally dit :

    Bienvenue à Mini Panda, je vous souhaite beaucoup de bonheur pour cette nouvelle aventure à 4. Quel joie de vous lire et de savoir que tout c’est bien passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *