Je suis enceinte, en surpoids et je vous emmerde.

Oui, titre choc et qui risque de déplaire à certain(e)s, mais j’ai envie de dire : chacun son tour.

Je suis ronde (comme on dit poliment), grosse ou même en surpoids, quelques soient les mots employés les regards en disent parfois plus long.

Bizarrement, dans ma vie personnelle je n’ai jamais eu de remarques désobligeantes. Plus jeunes, pour mes ami(e)s qui auraient fait une réflexion sur la fille de l’autre côté de la rue, je n’étais pas grosse. J’étais rayonnante, bout en train, tellement pleine d’amour que ça débordait.

Outre un ex, qui voulait que je taille ce diamant brut que j’étais et qui m’a un peu cassé, j’ai toujours assumé mes rondeurs. Bon ok, le moment de passer dans une cabine d’essayage n’est pas forcément le plus agréable mais dans l’ensemble je le vis bien.

J’ai, avant ma grossesse, perdu du poids. Mais je l’ai fait pour moi, pour me préparer au mieux à cette envie de bébé2. Pas pour rentrer dans les normes de la société ou pour faire plaisir aux bien pensants. Et puis même en perdant du poids, je reste pulpeuse ayant plus la morphologie de Ashley Graham plutôt que celle de Kate Moss (et perso, je préfère 1000 fois).

Bref, je suis donc enceinte de 6 mois. Et effectivement, mon corps ayant subit les aléas de mon poids, je n’ai pas le ventre aussi rond et beau que ces femmes que l’on croise dans la rue. Mais j’ai mon joli bidon quand même et le plus important c’est ce qu’il y a dedans (et l’avantage c’est que bébé a de la place et ma peau ne souffre pas hihi).

Lorsque l’on est enceinte, on passe en 9 mois plus de temps entouré de personnels du corps médical que de temps à préparer l’arrivée de bébé.

Certaines étapes de la grossesse peuvent être stressantes. Vérifiez que bébé est bien accroché et que son petit cœur bat bien, le dépistage de la trisomie 21, les premières mesures de bébé pour vérifier que son évolution est bonne… Autant de moments qui viennent ternir un peu la beauté de cette période.

Mais lorsque l’on est “hors normes” tous ces moments prennent une ampleur encore plus importante.

La rencontre avec de nouveaux médecins n’est pas forcément toujours très facile.

Malgré l’avancée des technologies et de la médecine moderne, certains préjugés sont encore bien présents (là où dans la société c’est la chasse au body shaming, les apparences restent encore très présentes dans certains domaines ).

Alors entendre lorsque l’on rencontre un nouveau praticien que nous sommes en surpoids (non, tu crois mon gars ? Je n’avais pas remarqué) franchement cela n’est pas agréable. Mais lorsque cette réflexion s’accompagne d’un pronostic sur votre santé cela devient épuisant.

Et oui, désolée de vous décevoir. Oui, je suis grosse mais je suis en bonne santé et tout va bien chez moi.

Lorsque j’ai passé l’échographie du 2ème trimestre, je suis tombée sur un remplaçant.

Un jeune médecin (la trentaine), aux premiers abords avenant et qui pour une fois avait l’air plus loquace que la majorité des échographes que j’ai pu rencontrer au cours de mes 2 grossesses (bien souvent, ils ressemblaient plus à des portes de prisons qu’à des êtres humains)

Enfin, ça aussi ce n’était qu’en jugeant sur les apparences (pas bien Maman Panda, pas bien !)

Il s’est avéré que cette échographie, qui devait être effectivement un acte médical visant à s’assurer que bébé grandit bien et qu’il est en bonne santé, mais qui était aussi pour nous un grand moment que nous avions voulu partager à 3 avec PapaPanda et MllePanda pour la confirmation du sexe, c’est en fin de compte trouvée être un moment de torture.

Malgré l’augmentation de la population en surpoids, les technologies médicales ne suivent pas forcément le mouvement. Et les appareils d’échographie en font partie. Cependant le problème lié à mon poids était minime face aux mouvements de MiniPanda qui refusait de rester en place.

L’échographe c’est donc mis à essayer à moultes reprises de faire bouger bébé pour qu’il soit  en bonne position pour ses examens, mais aussi à le bloquer pour qu’il ne bouge pas. Et bien sûr étant ronde et ayant un bidon grassouillet monsieur n’y est pas aller de main morte, meurtrissant ma graisse comme si il n’y avait pas un être humain en dessous (enfin même deux si compte MiniPanda mais moi aussi). Et le pire c’est que monsieur a eu le culot de me dire “heureusement que vous n’êtes pas douillette”… Heu comment te dire mon gars, si je serre un peu plus les dents pour pas te dire le fond de ma pensée, je risque d’y laisser mes molaires.

Ce fut un acte barbare qui m’a fait souffrir pendant les 2 jours suivants, me donnant l’impression d’avoir des bleus sur une bande de 10 cm sur tout le bas du ventre. Autant dire que je ne garderai pas un bon souvenir de ce moment.

Mais outre la souffrance physique le plus désagréable furent les remarques “grossophobes” qui ont accompagné l’acte médical.

“hmmm vous allez nous faire un gros bébé dites moi”… Heuuu comment dire, je regarde les mesures et bébé est totalement dans les normes… Il est où le problème ?

“Vous faites sûrement du diabète gestationnel”. Heuuu jusque là mes analyses sont parfaites. Je n’ai pas encore fait le test d’hyperglycemie provoquée mais il n’y a pas de raisons. J’ai de bons résultats, j’ai pris même pas 2kg en 6 mois, pas de diabète gestationnel pour MllePanda qui est née à terme -1 jours à 3kg100 donc aucune raisons de penser que je vais en faire.

“Faites vite le test quand même, mais de toute façon même si ce n’est pas ça, vous devez faire un régime car vous devez trop assimiler le sucre”. Heuuu, là j’ai le droit de te dire merde ! (J’ai adoré ma gygy quand je lui ai raconté qui m’a dit : “j’espère que vous lui avait répondu que vous faisiez un régime loukoums et pâte à tartiner ! “)

Oui, je sais je suis grosse mais zut pas besoin de m’inventer tout et n’importe quoi juste parce que je ne rentre pas dans ta norme.

Bizarrement, je doute que pour les mêmes mesures une autre maman aux mensurations plus classiques auraient eu les mêmes réflexions.

Et même en ayant l’habitude et en sachant au fond de moi que ce ne sont que des vilains préjugés, cela reste en tête et apporte un stress supplémentaire, comme si enceinte, on avait besoin de ce genre de chose.

Mais aujourd’hui, une semaine après je peux te dire à toi et à tous tes confrères bloqués dans un monde qui n’est pas le reflet de notre société actuelle:

J’AVAIS RAISON ET JE T’EMMERDE (oui le mot est fort comme l’avalanche de sentiments qui m’ont traversé ses derniers jours).

Je l’ai fait votre test d’hyperglycemie provoquée.

Et il est où mon diabète gestationnel hein ???

(Cette fois je reste polie et je ne dirai pas où vous pouvez vous mettre vos à priori).

J’avoue que j’attendais ces résultats avec impatience et appréhension. Mais franchement ils sont pas beaux ?

Alors oui, ça va en défriser certains et j’espère surtout que certains avec le temps vont apprendre que leurs années d’étude ne les autorisent pas à oublier que nous ne sommes pas que des patients devant rentrer dans une case à tout prix mais aussi des êtres humains avec un cœur et des sentiments.

Pointer du doigt nos kilos en trop d’un air dédaigneux ne nous fera pas maigrir et surtout sachez que la graisse ne nous fait absolument pas perdre nos facultés cognitives et que avons totalement conscience de notre corpulence.

Alors plutôt que de vouloir changer ce que nous sommes, changez votre façon de penser et surtout adapter vos techniques médicales à l’être humain que vous avez en face de vous (qu’il soit gros, maigre, jeune, vieux, en bonne santé ou non).

Et rappelez vous que travailler dans le milieu médical c’est, à la base, pour améliorer les conditions de vie et la santé et non pas pour blesser et enfoncer les gens.

19 réflexions sur “Je suis enceinte, en surpoids et je vous emmerde.

  1. La Toulerroise dit :

    C’est un con et puis c’est tout ! Je t’ai vu et tu es en super forme et je te croise depuis suffisamment de temps pour savoir que tu n’as pas pris spécialement de poids depuis que tu es enceinte ! Tu es très bien, tu rayonnes la joie de vivre et la gentillesse alors ne change rien ! L’important c’est que tu sois épanouis durant cette grossesse et que bb2 soit en pleine forme !

    • Maman Panda dit :

      Merci ma belle. Tu voulais mon avis sur lui, tu l’as mdrr je déconseille car outre ses remarques c’est un barbare dans ses gestes.
      Effectivement, depuis le début de la grossesse j’ai pris 2 kg et tout va bien, mais ce genre de réflexions non fondées sont lourdes à la longue.
      Prends soin de toi et de bébé toi aussi 😊

  2. Famille Tout à Dire dit :

    je lis ce que tu as noté et je fais des bonds. J’ai l’impression de me revoir, il y a trois ans. J’ai l’impression de me revoir, il y a six ans lorsqu’un medecin me parlait de mon père qui n’était pas obèse mais le praticien avait oublié son serment d’Hippocrate… J’ai l’impression de me revoir pratiquement à chaque fois que je vais voir un médecin :/ Merde, on peut être gros en bonne santé, et tout nos maux viennent pas du poids mais leurs conneries viennent elles de leur diplôme de médecin ?

  3. Alexslittleworld dit :

    Coucou !
    Ça c’est du coup de gueule ! Et oui, ça fait du bien ! Et comme je te comprends !

    J’ai 43, allez j’aurai 44 ans en octobre. Je mesure 1,55 m et j’ai toujours été ronde, c’est comme ça. J’ai pris 22 kg lors de ma grossesse, autant te dire qu’avec 96 kg au final, j’etais une boule en 2016. J’ai eu un léger diabète gestationnel, j’ai eu une césarienne programmée, car Ian était estimé à plus de 4,200kg. Total , avec 3 semaines d’avance il faisait 3,580 kg pour 50 cm. Bon il était en transverse aussi avec les pieds thalus. J’ai fait énormément de rétention d’eau et 2 kinés venaient tous les jours me masser les jambes …
    Tout ça pour te dire que tu es plutôt bien dans tes analyses etc … N’importe quoi le doc !
    Plein de bisous les petits 🐼 !!! 😘💋💯

    • Maman Panda dit :

      Coucou,
      Alors déjà wow!!! Tu ne les fait pas du tout !!!

      Personnellement, je suis une ronde depuis des années, avec des hauts et des bas énormément liés au moral.
      Mais pas de problèmes de santé et mes analyses ont toujours été très bonnes.
      Pour ma première grossesse du fait de mon surpoids initial j’ai pris que 1kg, j’ai accouché à terme sans césarienne d’une jolie crevette.
      Et puis même si j’avais eu du diabete ou autre cela n’autorise pas le personnel médical à insister lourdement comme si c’était ma faute (ou celle de n’importe quelle maman).
      C’est vrai qu’on choisi ce genre de choses.

      Bisous bisous 😘

  4. Mylia dit :

    Coucou !
    Je ne suis pas en surpoids, mais j’ai pris beaucoup de poids assez vite durant ma grossesse. Là, je suis dans le dernier trimestre et je crois que malheureusement je n’ai pas fini de grossir !
    Alors certes, je n’ai pas subi le même genre de réflexions, mais je crois que malheureusement tous les médecins sont les mêmes… Bébé va très bien, je n’ai aucun problème de santé, et pourtant à chaque consultation j’ai le droit à plein de réflexions désapprobatrices sur ma prise de poids et sur le fait que je suis au-delà de la prise de poids recommandée pour une grossesse. C’est sûr, à la fin des neuf mois je pense que je serais plutôt à +20kg qu’à +10kg comme l’aurait voulu ma gynéco mais à partir du moment où maman et bébé vont bien où est le problème ?
    Le corps médical n’est vraiment pas tendre avec les femmes enceintes, contrairement à ce qu’on pourrait croire… Surtout ne te laisse pas décourager ni saper le moral !

  5. family Herisson dit :

    Les médecins de nos jours sont jamais content, moi dans le cadre où je suis sois disant j’étais malade quand j’étais enceinte on m’avais sortis que j’étais diabétique j’ai rit mais vraiment j’ai répondus ” Diabète de Grossesse ” ensuite niveau tyroïde j’avais des montées et desendent d’hormones on m’avais fait des échographies ma tyro était juste moins mature que moi et ma déconseillé un cachet, bah ma gynéco , sage femme et les services sociaux ont dis que j’étais malade alors un cachet que j’ai refuser à cause de ça rapport au cul Super , depuis j’ai plus aucun problème est je sais pas trop si tu connais ma situation du moment notre éducatrice à resortis malade j’ai dis d’où je suis malade ? tyroïde j’ai encore rit mais vraiment de nerfs en disant qu’il fallais arrêter d’inventer car, c’est de l’abus serieux..

    Courage à toi , vit pour ta famille et bébé qui arrivera

  6. Mouleflex dit :

    Oh comme je te comprends. J’étais la grosse de service avant mon bypass. Mais du coup, comme j’ai eu un bypass, ça a rendu parano ma gynéco… 😒 Vu que je suis une ancienne obèse, elle m’a saoulé avec un régime (que je n’ai jamais fait) et un test de diabète gesta que je n’aurais jamais du faire (incompatible avec le bypass). Pourtant je ne suis pas en surpoids aujourd’hui. Ils sont chiants ces médecins…

  7. Mots d'maman dit :

    Comme j’imagine ton énervement…
    Pour ma première grossesse j’avais pris 3 kg en 3 mois (et 10 au final sans me restreindre) et une sage femme m’avait dit dédaigneusement que c’était trop, qu’il fallait que je vois une nutritionniste. Ça m’avait tellement choquée pour 3 petits kilos! Je me suis dit que le monde médical était quand même à côté de la plaque parfois! Et indélicat! Donc j’imagine ton énervement et comprend ton titre 😉.
    L’important c’est que bébé aille bien et toi aussi!

    • Maman Panda dit :

      Quoi ??? On t’as pris la tête pour 3 kg en 3 mois??? Pour voir tes photos en plus t’étais top enceinte. Et 10 kg sur toute une grossesse c’est la moyenne. Faut arrêter si tout va bien de prendre la tête au gens pour rien.
      Je pense qu’ils devraient rajouter des cours de tact et de respect à leurs années d’études…
      Et oui MiniPanda et moi nous nous portons à merveille en déplaise à ceux que mes kilos gênent lol

  8. Lyra dit :

    Ces professionnels de santé… Dans mon cas, c’est la procédure de PMA que l’on nous refuse à cause de mon poids. On ne parvient pas à avoir d’enfants naturellement à cause des soucis de mon conjoint, et le seul truc que le médecin a demandé c’est une perte de poids importante de ma part.

  9. Caro - WonderMumBreizh dit :

    je te découvre grâce à la sélection de Picou ! Et j’adore ton style d’écriture.

    Une de mes amies a subi le même traitement que le tien lors de la 2nde écho. J’angoissais donc pour la mienne qui s’est très bien passée.

    Mais je suis révoltée de voir la différence de prise en charge entre une personne en surpoids et une personne considérée comme normale. Idem, elle a du passé X examens en plus alors que tous les voyants étaient au vert, comme s’il DEVAIT y avoir un problème, qu’une belle grossesse est interdite pour les personnes ronde.

    • Maman Panda dit :

      Merci et bienvenue alors 😉

      Heureuse que ce se soit bien passé pour toi et heureusement que cela se passe bien quand même pour une majorité (même en surpoids, souspoids, trop jeune, trop vieille etc)… Mais malheureusement cela arrive encore trop souvent de se retrouver enfermer dans des cases SANS RAISONS.

      J’ai toujours été ronde et avec une santé de fer (hors rhume et maladie de base lol). Mais quand on veut à tout prix me trouver un problème qui n’existe pas juste à cause de mon poids…
      Je pense que le poids de la connerie humaine à plus de séquelles que les kilos en trop sur ma balance lol

    • Maman Panda dit :

      Je viens d’aller voir ton blog et cela m’appelle pas mal à la lecture… 😉

      Mais comme là je suis au travail, je regarderai et découvrirai ton jeune univers quand je serai posée tranquille 😉

  10. unbrindemaman dit :

    Bonsoir,
    Je suis tombée par hasard sur ton article via twitter. Tes mots sont très juste et ils ne s’applique pas que pour le thème que tu développes : “j’espère surtout que certains avec le temps vont apprendre que leurs années d’étude ne les autorisent pas à oublier que nous ne sommes pas que des patients devant rentrer dans une case à tout prix mais aussi des êtres humains avec un cœur et des sentiments.” Je n’ai rien à ajouter de plus.
    Belle découverte.
    EM.

    • Maman Panda dit :

      Bonjour,
      Oulà Via Twitter c’est tellement rare que je poste que c’est un miracle d’avoir atterri ici lol.

      C’est effectivement , malheureux que ce que j’appelle “le syndrome de la blouse blanche” déshumanise une profession dont l’humain est le maître mot.
      Heureuse de ton arrivée ici, même si une part de moi est triste de voir au final le nombre de personnes touchées par cet article, qui si la vie était plus belle n’aurait jamais eu lieu d’être…

      Pandamicalement.

      Maman Panda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *