Donner avec bébé c’est possible!

BeautyPlus_20170308125115_save.jpg

Le mercredi c’est la journée des petits, mais c’est aussi une journée où j’ai un peu plus de temps pour moi et donc un peu plus de temps pour en donner aux autres.

Aujourd’hui, j’ai décidé d’employer un peu de ce temps pour donner un peu de moi et aider une vie…

Depuis petite j’ai toujours été sensible aux dons (de sang et d’organes).

D’aussi loin que je me souvienne, je sais déjà qu’à 7 ans (oui 7 ans!), j’attendais déjà d’être assez grande pour avoir le droit de donner mon sang, mais aussi que je disais à mon entourage que le jour où je serai morte “je donne tout (et je veux être incinérée)”. J’ai toujours voulu que tout le monde le sache au cas où, et même si maintenant on est tous donneurs d’organes d’office lorsqu’ils sont sains (sauf si vous faites la demande contraire), je le dis quand même haut et fort pour être sûre que personne ne s’y oppose. JE DONNE TOUT!!!

Je donne et je l’ai toujours su. Alors certains vont peut être trouver cela morbide dans la bouche d’une si jeune enfant mais pas moi. Pour moi la mort a toujours été la finalité d’une vie mais pas une finalité en soit (et pourtant je balise de mourir à chaque fois que je monte en voiture c’est un comble non?).  Bref…

A mes 18 ans, j’ai donc décidé que je donnerai mon sang aussi souvent que je le pourrai. Alors selon mes états de santé et mes possibilités, je donne depuis 12 ans maintenant.

Parfois plusieurs fois par an, parfois moins mais j’ai toujours fait en sorte de donner dès que je peux.

Je n’y gagne rien à part un agréable accueil bien souvent (je ne dirai pas toujours je n’aime pas mentir).

J’ai la chance de n’avoir jamais eu besoin pour ma part de recevoir un de ces dons, mais personne ne sait de quoi demain sera fait.

Prendre 15 à 30 minutes de mon temps n’est rien si cela peut un jour rajouter un peu de temps dans la vie d’une autre personne.

En plus du sang, j’ai eu fait des dons de plasma et de plaquettes. Mais cela fût beaucoup plus ponctuel car sur rendez-vous et que malheureusement je ne prévois pas souvent ce genre de chose longtemps à l’avance. En effet pour pouvoir donner, il faut répondre à certains critères alors j’y vais généralement quand je me sens en forme et que je sais que tout est OK pour que je puisse donner (pas de prise de médicaments, de fièvre, de tatouage/piercing, etc etc).

Aujourd’hui, c’est donc la 3ème fois que je donne depuis BébéPanda (enfin 4ème fois mais la première fois elle était dans mon bidon et je ne le savais pas encore lol).

La première fois après sa naissance, elle avait 9 mois (délai post accouchement + allaitement).

Puis après BébéPanda a grandi et pour moi c’était devenu compliqué. Étant toujours avec moi je ne me voyais pas l’emmener… De peur qu’elle ne tienne pas en place et que je sois bloquée pour pouvoir m’occuper d’elle. Peur d’être mal accueillie et regardée de travers du fait de venir dans un lieu de collecte avec un enfant en bas âge.

Puis finalement en octobre dernier, après plusieurs campagnes d’appel aux dons de leur part, j’ai décidé de tenter l’expérience…

Et j’ai agréablement été surprise. L’accueil a été chaleureux et malgré son âge (23 mois à ce moment là), Mlle a été adorable. En même temps tu m’étonnes, tout le monde était aux petits soins avec elle, et ils lui ont même mis des dessins animés le temps d’un câlin avec maman (mais bon cela n’a pas duré longtemps, les balles en mousse et les crayons étaient plus attrayants lol).

Ils ont été adorable et m’ont redonné confiance pour pouvoir donner même avec un ptit bout.

Mlle a maintenant 27 mois et elle a été super sage. Elle a passé son temps à lire ses petits livres aux personnels du centre. Elle grandi, et pose beaucoup de questions. Elle m’a demandé ce que je faisais, ce qu’était les machines… Alors je lui ai expliqué que maman donnait son sang pour guérir quelqu’un. Que parfois quand on se fait un gros bobo il faut plus qu’un bisous magique et qu’on a besoin de sang magique pour aller mieux.

Cela n’a pas eu l’air de la perturber plus que ça je vous rassure. Certains crieront au scandale comme quoi ce n’est pas la place d’un enfant et que ce ne sont pas des images à mettre dans la tête d’un si petit bout.

Pour ma part, je ne vois pas en quoi le don de soi, le partage et l’altruisme sont des notions que l’on ne devrais pas donner à un enfant.

Au contraire, je pense que c’est dès le plus jeune âge qu’il faut apprendre ces belles choses à nos enfants. Leur apprendre à donner sans attendre forcément un retour. Juste pour le plaisir d’apporter quelque chose à l’autre. De partager. De respecter les autres tels qu’ils sont et avec leur propre vision des choses, comme l’on voudrai être respecter.

J’écoute ma fille, ses besoins,  ses envies. J’essaye au mieux de l’entendre et de prendre en compte qui elle est. Mais pour moi mon rôle est aussi de l’ouvrir aux autres et au monde qui l’entoure… Je la préserve autant que possible et la tiens loin de toutes les mauvaises choses. Lorsque je ne peux le faire, je m’applique à essayer de lui expliquer au mieux afin de la rassurer où de l’aider à comprendre les incohérences de notre monde.

Mais là, je n’ai aucune raison de la préserver. J’ai juste à lui transmettre et répondre à ses interrogations le plus simplement du monde. Et oui! À 2 ans un enfant est loin d’être Con (et bien souvent il l’est moins que les adultes), et si on lui explique, il comprend.

Mlle a vu, compris et a dit bravo.

Alors n’hésitez plus, parents ou non, seul(e), avec bébé, en couple, entre amis. Du moment que vous avez entre 18 et 70 ans, que vous êtes en bonne santé, que vous faites + de 50kg, n’hésitez plus…

Si vous avez des interrogations faites un tour sur le site de l’EFS DON DU SANG,  vous aurez tous les renseignements nécessaires (lieux de collecte, horaires etc) et même la possibilité de faire un petit test en ligne pour être sûr que vous pouvez donner (si vous avez peur de vous déplacer pour rien).

Alors prenez 30 minutes de votre temps, et donnez un peu votre sang. 30 minutes c’est rien aujourd’hui mais ça peut sauver une vie.

BeautyPlus_20170308132223_save.jpg

2 réflexions sur “Donner avec bébé c’est possible!

  1. chutmamanlit dit :

    Merci de témoigner de ce don ! Je n’ai jamais pu donner à cause de la limite de poids à 50kg, mais peut être que les kilos de la grossesse vont me servir 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *