Envie… Pas envie…

Et voilà, une nouvelle année commence. Mais les vacances, elles, se terminent.

D’habitude, cela ne me dérange pas plus que ça. Normalement,  je suis presque contente de retrouver mon train train quotidien, mes petites habitudes, notre vie à deux avec ma BébéPanda et nos moments rien qu’à nous.

Mais là non! J’ai pas envie qu’elles se terminent. Pas envie que PapaPanda reparte déjà. Je ne veux plus qu’il reparte.

Je sais que, c’est la dernière ligne droite, que dans 6 mois c’est fini et qu’il sera là. Je sais aussi qu’à ce moment là je regretterai peut être ces absences qui au final par son éloignement nous rapprochaient tellement à son retour…

Je regretterai aussi, peut être,  ces moments de complicité mère-fille que nous pouvons avoir, que grâce à cette absence…

J’aurai sûrement peur aussi. Peur de la vie à 2. Car oui, voilà un peu plus de 4 ans que nous vivons ensemble mais jamais pour très longtemps (maxi 5 mois d’affilés quand il a eu son arrêt). Bon vous me direz c’est déjà pas mal. Mais c’était différent, il était en accident du travail. C’était un peu des vacances pour lui. Ce n’était pas boulot, maison, famille…

En même temps, nous ne savons pas ce que ce sera dans 6 mois non plus… Car, qu’est-ce qu’il y aura après?  On en sait rien… Il fini mi-juin ok… Mais après?

Et moi??? Je fini fin juin… Et après?  Oui, j’ai des projets, oui j’ai des pistes mais rien de sûr et de concret… Juste l’inconnu.

Il y’a toujours eu cette part d’inconnu dans notre vie. Mais il y avait une constante, son emploi. Son méchant boulot qui l’éloignait de moi de nous. Ce vilain travail source de beaucoup de conflit à une époque et surtout de beaucoup d’inquiétude pour moi. Ce boulot qui nous sort par les yeux autant à lui qu’à moi (ok, plus à lui qu’à moi).

Mais, c’était là… Un point d’interrogation en moins sur le fil de nos vies…

Pour nous 2017 est synonyme d’aventures… Mais j’ai jamais été fan moi. J’aime savoir où je vais, je n’aime pas l’inconnu, ne pas pouvoir contrôler les choses (même si je sais que je ne peux pas tout contrôler).

Par exemple,  je ne contrôle tellement plus mon avenir en 2017 que même mon article ne va pas là où je voulais aller.

Je vous parle de ma peur de cette nouvelle année, du fait que je suis perdue entre l’envie et le fait d’avoir hâte d’avoir monsieur tous les jours à nos côtés et la peur de tout ce que cela va emmener avec.

Je vous fait part de tout ce négatif alors que je voulais juste vous dire pourquoi je ne veux pas que ces vacances prennent fin.

Je ne veux pas que tout ça s’arrête, car je veux vivre encore des moments comme ce matin.

Des moment tellement plein d’amour et de bonheur que l’on voudrai que le temps s’arrête.

Je voudrai que chaque jour commence comme celui ci… Mais ce n’est pas possible si je retourne au travail.

Je veux que BebePanda puisse venir nous rejoindre dans le lit pour un câlin matinal. Je veux la voir se blottir contre PapaPanda pendant que je vais lui préparer son bibi. Je veux l’entendre rire quand son père lui fait des chatouilles avant de partir à la douche. Je veux encore, la voir tapoter sur le lit à côté d’elle avec son sourire plein de malice pour me faire signe de me coucher à ses  côtés plutôt que de me lever…

Je veux encore sentir ses petites mains se posées sur mes joues pendant qu’elle plonge ses yeux souriants dans les miens en me disant “je t’aime ma maman”.

Je veux rester là, à côté d’elle, toute la journée, je veux rester dans ce lit à lui faire des câlins, des bisous et à rigoler comme deux folles.

Mais non, les vacances prennent fin ce soir. Et moi je suis dans la salle d’attente de mon médecin pour qu’elle me signe ma reprise.

beautyplus_20170102142100_save

Je suis là,  avant d’aller courrir à la clinique pour faire mon échographie de l’epaule (oui je sais je fais ma reprise avant les examens, c’est pas logique mais après PapaPanda ne sera plus là pour la garder).

J’ai pas envie pour cette dernière journée de courir et de ne pouvoir profiter de mes amours…

J’ai pas envie d’être déjà en 2017…

 

 

Une réflexion sur “Envie… Pas envie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *