Et si j’arrêtais d’être négative? Mouais, on verra demain.

15857311_156818134804423_1135157053_o

Reprise du boulot… Le réveil sonne. Gné? C’est quoi ce truc? Pourquoi ça sonne? Ah oui Merde faut que je me lève… J’ai pas envie. Heureusement, demain je vais pouvoir dormir…

Voilà, mes premières pensées ce matin. Et j’avoue, la dernière ne m’a pas lâché de la journée.

Outre, la fatigue plus que présente, je n’avais vraiment pas envie de laisser BébéPanda ce matin… Et elle non plus. Déjà, l’absence PapaPanda a fait Tilt dans sa tête. Et généralement, cela ce voit rapidement car Mlle ne veut pas se décoller de moi. Super, pratique de faire son café avec Mlle dans les bras lol.

J’avais choisi pour que cette reprise se fasse un peu plus en douceur pour elle, de ne pas la mettre chez SuperNounou aujourd’hui mais de la faire garder à la maison par Mamie. Mais comme toujours, je préfère la réveiller malgré la fatigue et qu’elle me voit partir plutôt qu’elle se réveille sans papa ni maman, quitte à ce qu’elle se rendorme un peu dans la matinée en faisant câlin sur le canapé.

Bref, BébéPanda c’est transformé en BébéKoala jusqu’à ce que je lui dise au revoir. J’ai eu droit à mon bisou, “Au revoir maman”, “au travail à tout'” , “je t’aime fort fort beaucoup” avant qu’elle ne parte en courant sortir tous ces nouveaux jouets de Noël pour les montrer à Mamie.

Je l’ai alors laisser là, et je suis partie travailler. Sans grande motivation.

Pourtant j’aime mon travail, j’aime ce que je fais. J’aime me sentir utile à quelque chose d’autre que de changer des couches et préparer les repas. J’aime devoir gérer mes dossiers et trouver des solutions à nos problèmes. J’aime avoir des discutions d’adultes, ne pas être considérer que comme une maman mais aussi comme une personne à part entière.

Mais, depuis quelques temps ce plaisir d’aller travailler n’est plus aussi fort. Est-ce le fait de savoir que de toute façon dans 6 mois ça se termine et que je ne laisserai surement pas plus de traces que ça dans l’établissement. Est-ce l’envie de Bébé2 qui prend le dessus et qui fait que j’ai envie de rester dans mon cocon… Est-ce le fait que je sais que d’ici peut PapaPanda sera là mais sans emploi et que je n’aurai surement plus d’autre choix que de travailler.  Où est-ce juste la fatigue accumulée cette dernière année qui commence vraiment à peser?

Je ne sais pas, tout ce que je sais c’est que je n’aime pas cette sensation. Je n’aime pas avoir comme première idée au réveil, la hâte de me recoucher le soir.

Je n’aime pas m’inquiéter toute la journée sur notre avenir. Avoir peur d’avancer dans nos projets juste par peur d’un manque d’argent. J’aimerai tant que tout soit plus simple. Pas moins compliqué, mais plus nature, moins matérialiste, juste l’essentiel sans se soucier du reste.

Et si on plaquait tout pour aller élever des chèvres sur le Larzac?

 

Une réflexion sur “Et si j’arrêtais d’être négative? Mouais, on verra demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *