La place du Papa dans l’allaitement

Une des questions que l’on pose ou l’on se pose souvent vis à vis de l’allaitement c’est ” et la place du Papa dans tout ça?” .

En effet, jusque là, sauf cas très exceptionnel (Père Trans-genre, perturbation hormonale etc) un père ne peux pas allaiter.

Pour certaines personnes, faire le choix de l’allaitement est une décision égoïste excluant le papa. Pourtant, que je sache, toujours hors cas exceptionnel, durant 9 mois c’est la mère qui porte l’enfant et le père ne se sent pas pour autant exclu de la grossesse. En effet, même si il ne porte pas l’enfant, l’homme peut participer aux différentes étapes de la gestation, que ce soit pas le biais des rendez-vous médicaux, des échographies, des projets et achats pour le futur bébé ou plus simplement par des câlins, des paroles, des jeux avec bébé au travers du ventre.

Pour l’allaitement, c’est pareil.

En effet, ce n’est pas parce que c’est maman qui donne le sein que papa ne peux rien faire. Déjà, je pars du principe que les premiers/semaines jours de vie, bébé à principalement besoin de sa maman.  Bah oui, désolée Messieurs, vous aurez toute votre vie pour que votre enfant ait besoin de vous, mais il faut un petit peu de temps pour apprendre à se connaître. Dans le meilleurs des cas, il reconnaîtra les intonations et vibrations de votre voix, il ressentira l’amour que vous avez pour lui… Mais c’est bel est bien dans Maman qu’il a grandi,. C’est les battements de son coeur qui l’a bercé pendant 9 mois, sa chaleur qui l’a rassuré. C’est Maman qui l’a nourri pour qu’il grandisse.
Et d’un coup, dans un moment pas forcément des plus agréable, on l’enlève de cette bulle d’amour. Donc oui, les premiers temps bébé réclame maman et il ne faut pas le prendre pour vous.
Et dans ces moments là, votre enfant ne vous rejette pas! Non, et au contraire si vous le donnez à Maman (si celle ci est dispo et non pas sous la douche, aux toilettes etc hein!!!), plutôt que d’insister à vouloir à tout prix y arriver, bébé sentira que vous lui voulez du bien et cela le rassurera.

Puis ce n’est pas parce que vous ne vous occupez pas de bébé à proprement parlé que vous n’êtes pas utile.

Bah oui, Maman étant occupé avec Bébé, il y a plein de choses que vous pouvez faire à coté pour la soulager, et donc pour qu’elle soit plus sereine, plus reposer et si Maman est bien, bébé aussi et donc tout est beaucoup plus zen.

Soulager Maman des petites taches qui la disperse aide beaucoup plus que simplement donner un biberon.

“Oui, mais c’est un moment de partage, ce regard quand bébé mange, cette complicité etc”…

Heuuuu, alors oui, dans l’allaitement il y a un lien particulier entre la mère et l’enfant pendant la tétée. C’est en quelque sorte la continuité de la grossesse. Maman nourri son bébé d’un peu de soi comme quand il était dans son ventre et, même si le biberon nourri lui aussi, je doute qu’il y ai cette même force que ce soit avec Papa ou même avec Maman.
Donner le biberon n’est donc pas forcément le meilleur moyen pour tisser le lien avec son enfant pour le père.

Un moyen très efficace pour créer un lien avec son bébé, que l’on soit papa ou maman d’ailleurs, c’est pour moi le peau à peau.
Et oui Messieurs, cela n’est pas réservé qu’à la maman, ni même à la salle de naissance.

Peau à Peau Papa

Peau à Peau Papa

Le Peau à Peau a de nombreuses vertus:
-Il permet à bébé de mieux stabiliser sa température. Nos petits bouts de choux ont eu l’habitude de vivre dans un environnement toujours tempéré. 37°C sans rien avoir à faire, une température constante. Résultat, certains bébés ont un peu de mal au début.
– Il permet également à bébé de s’apaiser (en cas de pleurs) et de réguler son rythme cardiaque et sa respiration en se basant sur le rythme régulier de Papa ou Maman. Moins d’apnées du sommeil, un rythme cardiaque plus stable. Un bébé plus zen et qui dit bébé plus zen, dit bébé rassuré, en confiance et donc le lien se tisse.
Le peau à peau, comme les câlins, aide à la production d’ocytocine “l’hormone de l’amour”, ce qui est top pour les mamans allaitantes car ça aide à la stimulation du lait, mais aussi pour les papas car cela crée un lien de confiance entre l’enfant et son père.

Un autre moyen de “s’occuper de son enfant” pour le papa en dehors du biberon.
Se charger de la toilette de bébé. Changer la couche n’est peut-être pas le plus rigolo, pourtant bébé se sent plus confortable après et donc constate que l’on cherche à faire en sorte qu’il soit bien. Lui donner le bain peut également être un moment de douceur et de partage. Un moment calme et serein (quand bébé aime l’eau) qui peut même se finir par un petit massage ou un peau à peau.

Le papa peut aussi pratiquer le portage ce qui permet de garder le contact avec bébé, de soulager maman mais de garder sa mobilité.


Puis bien sûr, il y a tous les moments de jeux, de paroles. Tout ces moments où bébé est calme, et où, plutôt que de le poser en se disant qu’il est tranquille et qu’on peu faire autre chose (jouer sur son tel ou à la console, téléphoner, regarder la tv, aller fumer sa clope), les papas peuvent en profiter pour juste passer du temps avec bébé. Lui raconter des histoires, les laisser attraper ses doigts avec ses petites mains, le promener et lui faire découvrir la maison en se baladant. Créé le contact autrement!!!


Une fois que le père aura compris ça, il apportera vraiment une aide à sa compagne dans l’allaitement.

Car oui, le papa a une place importante dans la réussite de l’allaitement.

Si la maman est épuisée (bah ouep après avoir porté bébé pendant neuf mois avec tout ce qui va avec, fait un effort inimaginable pour le mettre au monde et puis le manque de sommeil, la retombée d’hormones etc ça fatigue), qu’elle doit tout gérer, c’est difficile pour elle de répondre aux demandes de son bébé.
Et, si en plus de ça, elle sent que son homme, son compagnon ne l’accompagne pas dans son choix, c’est difficile à gérer.

Malgré son choix, son envie, le fait qu’elle sache que c’est ce qu’elle peut offrir de mieux à son bébé, si elle sent que Papa est réticent , qu’il ne la soutient pas, qu’il ronchonne dans son coin parce que “il n’y a que le sein qui le calme“, “il ne veut pas rester avec moi“, “je n’ai pas envie de que ma femme s’exhibe“, “si tu l’allaites on pourra pas le faire garder” et d’autres blablablas, la mère ne sera pas sereine dans son allaitement et donc, bien souvent, celui ci sera mis à rude épreuve.

Par contre, si la mère sent qu’elle peut compter sur son homme, que celui ci la soutient, qu’il l’encourage et la félicite pour le dévouement qu’elle a envers ce petit être, alors là, c’est le début d’une belle aventure lactée (je vous raconte la notre ici) . Et pour ça, il faut que papa prenne sa place dans l’allaitement. Car oui, il y a une place pour lui.

L’allaitement est une aventure où Papa à toute sa place.

  • Il peut prendre maman dans ses bras pendant l’allaitement pour un câlin en famille.
  • Il peut veiller à ce que Maman et bébé soient bien installés, que maman ai à boire et éventuellement à grignoter.
  • Il peut prendre le relais quand maman à besoin de 5 minutes pour elle.
  • Il peut dire fièrement que la mère de son enfant continu de lui transmettre le meilleur et appuyer leur choix.
  • Il peut dire à sa femme qu’il est fier d’elle, que c’est une championne et qu’elle va y arriver.
  • Il peut se renseigner avant et pendant, sur les rythmes de bébés (pics de croissance, tétées groupées, la confusion sein/tétine etc) afin de savoir gérer le moment venu.

Toutes ces petites choses sont tellement importantes et bien plus valorisantes que de simplement donner un biberon. C’est une grande place pour le papa dans l’allaitement mais aussi tout simplement dans la vie de son enfant.

C’est ça être un papa!  Pas juste donner un biberon.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :